ATC 078 Georges Lautner

4 12 13 | ATC

Georges Lautner laisse une trace indéfinissable dans le cinéma français, déjà par sa collaboration durant plusieurs films avec sans doute le plus grand dialoguiste : Michel Audiard et par la découverte de quelques acteurs de renom : Delon, Belmondo …
En effet, c’est grâce à ce duo détonnant que nous avons pu découvrir les fameux tontons flingueurs qui complètent la trilogie du « monocle » qui se terminera par les barbouzes.
A la fin des années 70, fini les films d’espionnage parodiques, Georges se lance dans des films plus « serieux » comme les seins de glace avec Delon et plus « légers » comme la trilogie Belmondo (flic ou voyou, le guignolo et le professionnel).
Les années 80 seront plus ingrates avec le cowboy (Aldo Maccione) et la cage aux folles… Le 3 !
Lautner contribue au début de carrière de Patrick Bruel avec La maison assassinée « Dédicace à Ana ».
Et ce sera avec son égérie masculine, Belmondo, que Georges Lautner terminera sa carrière sur l’inconnu dans la maison.