ATC 097 La Radio

16 04 14 | ATC

La Radio qui parle de films qui se passe à la radio… ATC n’est pas à une boutade près.

Mais doit-on oublier qu’après la transmission à l’oral de nos chers ancêtres effacée par l’arrivée de l’écriture et de ce cher Gutenberg, il fallait attendre la triple alliance Edison, Hertz, Tesla pour que de nouveau la voix prenne, grâce à l’invention de ce qui sera la radio, la maitrise des médias, durant quelques années avant la suprématie de l’image (Cinéma, télévision et dernièrement internet)?

Cette voix qui grâce à Orson Welles créa un vent de panique, les auditeurs croyant à une invasion extra planétaire. Cette voix qui raconta la première comme la seconde guerre mondiale… Qui ne se souvient pas du « Le chamois bondit » surtout ici dans le Vercors et des vers de Verlaine « Les sanglots longs des violons d’automne… » « Bercent mon cœur d’une langueur monotone. » (Verlaine avait écrit à l’origine  » de l’automne » et « blessent mon cœur » NDLA) qui signalait le début de l’opération OverLord, Cette voix qui s’invitait dans presque tout les foyers et qui parlait du monde.
Forcément le Cinéma s’inspira de son ancêtre. Assez tardivement.

Et pour beaucoup la voix de la radio est une voix nocturne: « Parlez-moi de Vous de Pierre Pinaud (2012), avec une Karin Viard superbe en sosie de Macha Bérenger, Pump the Volume d’Allan Moyle (1990) avec un Christian Slater en « Harry la Trique », étudiant cynique, Conservations Nocturnes d’Oliver Stones (1988)  avec un animateur là aussi cynique et vindicatif… Un Frisson dans la Nuit de Clint Eastwood (1971) un animateur face aux harcèlements d’une fan
Ce sont aussi, les animateurs, des gens qui dérangent… comme dans Good Morning Vietnam de Barry Levinson (1987) avec un Robin Williams magnifique face à la censure militaire durant le conflit du Vietnam. Good Morning England de Richard Curtis (2009) avec les radios pirates dans les eaux territoriales. Radio libre contre BBC.  
L’Histoire aussi sait faire parler d’elle dans Le Discours d’un Roi de Tom Hooper (2010) où le Prince Albert (futur Georges VI et père de la reine actuelle) doit faire un discours historique, la Grande Bretagne rentre en guerre contre l’Allemagne nazi ( dont la propagande est écrasante), mais voilà il bégaie…
Les français ne sont pas en reste mais dans un genre plus comique Tandem de Patrice Leconte (1987) qui rendent hommage au jeu des milles Euros. et Radiostars de Romain Lévy (2012) avec une bande d’animateurs qui font un tour de la France profonde…
Et ne pas oublier le documentaire La Maison de la Radio de Nicolas Philibert sur le fameux bâtiment circulaire qui abrite les coulisses de Radio France.