ATC 102 Rap on Ciné (Musicale)

21 05 14 | ATC

Et ben voilà… une musicale, cela faisait un petit moment.
bon pour pas vous mentir véritablement j’avais déjà une bonne idée depuis un bail. Le rap. Ce mouvement culturel issue des ghettos américains des années 80. Graffitis, breakdanse, smurf (spéciale dédicace à Sydney, pas la ville en Australie, hein) et musique… d’abord petit phénomène de société, rage contre la pauvreté, le racisme le rap gravit les échelons de la « sucess story ». On passera sur la guerre East et West Coast (Tupac vs Notorious Big). Hollywood d’abord un peu réticente devant cette expressions quelque peu violente trouva vite une compensation monétaire. désormais Rap et Cinéma font bon ménage puisque de nombreux rappeurs sont devenue des stars du grand écran… Will Smith et Joey Starr sont de bon exemple.

Morceaux:

1° « Double Trouble » de Stoop Rap pour le film de Charlie Ahearn Wild Style (1982).
2° « Too Short – (your life) » de High Five pour le film de John Sigleton  Boyz N the Hood (1991).
3° « Ghetto Bord » de Ice Cube pour le film de d’Albert et Allen Hughes Menace II Society (1993).
4° « Hypnotize » de Notorious Big pour le biopic de George Tillman Notorious Big (2009).
5° « Gangsta’s Paradise » de Coolio pour le film de John N. Smith Esprits Rebelles (1995).
6° « Je voulais dire »  d’Akhenaton pour le film de Kamel Saleh et Akhenaton Comme un Aimant (2000).
7° « l’État Assassine » d’Assassin pour le film de Mathieu Kassovitz La Haine (1995).
8° « Ne vois-tu pas » de La Brigade pour le film de Xavier Mauranne Le Cercle de la Haine (2003).
9° « Marseille la Nuit » d’IAM pour le film de Gérard Pires Taxi (1998).
10° « Lose Yourself » de Eminem pour le film de Curtis Hanson 8 Miles (2002).

Extra Bit Bonus:

11° « Laisse pas trainer ton Fils » de NTM pour Joey Starr et Kool Shen.