ATC 109 Un été de Réalisateurs Déjantés

9 07 14 | ATC

Et les musicales s’enchainent… Après le voyage, nous retrouvons nos potos les réalisateurs légèrement cinglés… Quentin, Roberto, Rob ou les David… Un cinéma légèrement violent, légèrement macho, légèrement américain, légèrement hors cadre et largement barré… On adore les bons mots, les images chocs, les comédiens à contre emploi, des univers à part, Roberto Rodriguez, Rob Zombie sont des furieux, les David, Lynch ou Fincher, sont plus réfléchit et demandent aux spectateurs de faire travailler un peu leurs méninges. Si Quentin Tarantino reste le maître, David Lynch à vraiment son univers propre et sa série Twin Peaks démontre véritablement qu’il est « ailleurs », même le jeu des comédiens sème un trouble certains….
Et puis certains comme Rob Zombie ont l’avantage de faire un film et un clip…. comme quoi au cinéma il faut tout faire….

Strawbery letter 23 des Frères Johnson pour le film de Jackie Brown (1997) de Quentin Tarantino.
Down to Mexico de The Coasters pour le film Boulevard de la Mort ( 2007) de Quentin Tarantino.
The Grindhouse Blues pour le film Planet Terror ( 2007) de Roberto Rodriguez.
Sin City end Title pour le film Sin City ( 2005) de Roberto Rodriguez et Frank Miller.
Lords of Salem de Rob Zombie pour le film Lords of Salem (2012) de Rob Zombie (n’est-ce pas un peu répétitif?).
Death March de Mastodont pour le film Jonah Hex ( 2010) de Jimmy Hayward.
Marla des Dust Brothers pour le film Fight Club ( 1999) de David Fincher.
Machete de Nova Lima pour le film Machete (2010) de Roberto Rodriguez et Ethan Marquis.
The Perfect Drug de Nine Inch Nails pour le film Lost Highway (1997) de David Lynch.