ATC 131 Chants de Guerre

17 12 14 | ATC

Avant que d’attaquer la dinde, de mettre le compte dans le rouge, de faire péter la ceinture qu’on a tenue si serré pendant toute l’année, ATC va consacrer son émission aux chants de guerre. A ces personnages qui font ce discours si fort, si puissant quand tout semble perdu, là face à l’immensité en mode chaos. Maximus face aux barbares du Nord dans Gladiator, Aragorn devant les portes noires du Mordor, Léonidas face aux légions sans fin de Xerxès, le Sergent Hartmann devant les bleus bites dans Full Metal Jacket, un modèle du genre.
Quand les heures sombres viennent il y a toujours un héro pour montrer l’unique petit coin du ciel où la lumière brille… La guerre de 39-45 fut rude et massacrante comme disait Brassens, mais des films comme la Grande Evasion, Le Jour le plus Long, le Pont de la Rivière Kwai, montrent des moments de bravoure où l’homme dépasse sa propre stature.
Si Henri V donnait à Shakespeare l’occasion d’accentuer fortement le ton des discours sur champs de bataille, là où le roi britannique poussait ses faibles troupes face à l’hégémonie de la noblesse française, des archers anglais ( en majorité gallois)  contre les lourds arbalètes… Azincourt, marquait ainsi la  fin du corps à corps et le triomphe des armes à distance…, la pluie terminant de réduire la suprématie de la chevalerie française de Charles VI…. Si ce passage est si important dans l’oeuvre du dramaturge anglais c’est qu’il démontre parfaitement que malgré la supériorité de l’adversaire on peut gagner, pourvu que la justice et la liberté soit de notre côté. 300 en est le parfait exemple. Et le cinéma, surtout américain, adore cela.

La Guerre de 14-18 de Georges Brassen
La Grande Evasion de John Sturges (1964)
Le Jour le Plus Long de Ken Annakin (!), Andrew Marton, Bernhard Wicki (!!), Gerd Oswald, Darryl F. Zanuck (1962). L’opération Overlord.
I’m dreaming for Home tiré du film Joyeux Noël de Christian Carion (2005) sujet les trêves de noël sur les premiers champs de batailles de 14-18
Le Pont de la Rivière Kwai de David Lean (1957)
6°  Pacific, la série de Tom Hanks et Steven Spielberg sur la campagne américaine face aux japonais.
To Victory pour le film 300 de Zack Snyder (2006) 300 spartiates contre les hordes du roi perse Xerxès.
Rabbia E Tarantella d’Ennio Morricone tiré du film Inglorius Basterds de Quentin Taratino (2009) Une Uchronique sur l’assassinat d’Hitler par un commando juif.
Braveheart de Mel Gibson ou le combat de William Wallace face aux anglais pour la liberté de l’Ecosse.
10° La Bataille tiré du film Gladiator de Ridley Scott ( 2000) où Maximus lutte contre les germains. Un superbe cocktail musique et image.

Emission saupoudré  de morceaux d’anthologie tel que le vindicatif Sergent Hartman (Full Metal Jacket), Aragorn (Le Retour du Roi), le documentaire Apocalypse, Bernard Blier avec du velours d’Audiard…. et un finale de Marion Cotillard sur la Schnouf.