Compte-rendu du Conseil d’administration de R-Dwa du mardi 19 mars 2013

19 03 13 | Conseil d'Administration

Compte-rendu du Conseil d’administration de R-Dwa

du mardi 19 mars 2013

 

Présents : Frank Le Priol, Christophe Payot, Jean-Christophe Ozanne, Vincent Beillet, Marianne Godez, Louis Bertrand, Aurélie Clerc, Moïse Davis, Luc Boussard, Yves Glorian, Benjamin Debail, Gwenaël Augeneau, Audrey Francequin.

 

Excusés : Colin Leuwenberg, Laurence Gullon.

 

Ordre du jour :

  1. Réflexions sur notre comptabilité,

  2. Radiophoniser le conseil municipal de Die,

  3. Propositions de la Commission Communication Externe,

  4. Etablissement de la liste de matériels à acquérir,

  5. Questions diverses.

 

La séance commence vers 18h.

 

  1. Réflexions sur notre comptabilité : la charge de travail sur Marie, trésorière et bénévole, est trop importante d’autant que son temps est compté. Nous cherchons d’autres solutions. Plusieurs propositions :

    • celles qui seront possibles à partir de 2014 : externalisation complète (cabinet comptable), salariat,

    • celle possible cette année : partage du travail entre Marie et Audrey.

Autre proposition : dédommagement pour Marie.( ?)

Marie étant absente, le CA reporte sa décision.

 

  1. Proposition de Yves de radiophoniser les conseils municipaux de Die

Avant même d’avoir reçu une demande officielle de notre part, le maire de Die, M. Berginiat, a répondu par la négative concernant la retransmission du conseil municipal. Yves propose d’envoyer un courrier officiel au maire précisant les intentions avec copie à chaque conseiller municipal. Nous souhaitons que cette proposition soit étudiée en conseil municipal. Le CA valide à l’unanimité cette proposition.

Echanges sur la réalisation possible : retransmission travaillée par chapitres avec présentation neutre du contexte et du conseiller intervenant ; à l’antenne ou uniquement en podcast ?

Pour le moment, cette proposition est adressée uniquement à la commune de Die.

 

  1. Compte-rendu des premières réflexions de la Commission Communication Externe du 13 mars point par point :

Cette commission est composée de : Yves Glorian, Frank Le Priol, Louis Bertrand, Luc Boussard, Anaëlle ? (à distance) et Audrey Francequin. Moïse Davis est d’accord pour y entrer.

 

Plusieurs actions sont validées voire déjà mises en place. D’autres sont refusées et d’autres encore sont à retravailler en fonction des idées et questions soulevées grâce à la richesse des débats.

 

1er axe : actions permettant de mieux faire connaître notre radio locale associative

  1. faire paraître un article de présentation de R-Dwa en s’appuyant sur la charte qui sera rédigé par Yves pour le Dauphiné Libéré et par Sylvaine pour le JDD d’ici 3 semaines (Louis contacte Sylvaine) : validation unanime ;

  2. diffuser les horaires des interviews, soit 7h10 et 17h10 tous les jours sauf le week-end, au moyen d’affiches (synthèse de l’article de Yves) et du panneau lumineux de la mairie de Die (Louis se charge de contacter la mairie) ponctuellement ;

D’autres idées sont présentées (tracts à distribuer dans boîtes aux lettres, distributeur de tracts à l’entrée de notre radio, diffusion de la grille de programmation une fois par trimestre). Le CA demande à Louis de s’informer auprès de la mairie concernant le panneau lumineux et à la CCE de retravailler le contenu et de le proposer au prochain CA avec un chiffrage (se renseigner auprès des imprimeurs locaux et sur internet).

  1. Studio mobile sur le marché une fois par trimestre avec diffusion de flyers (y compris dépôt dans les espaces recevant du public : cabinets médicaux et paramédicaux, médiathèque, …) ;

Le CA fait le constat qu’une telle action demande la présence d’au moins 4 personnes et du temps. Devant ce constat, une proposition réduite est validée à l’unanimité à savoir : emplacement sur le marché (celui de Die, Châtillon, Luc ou Saillans) dans le but de sensibiliser, informer, augmenter le nombre d’adhérents avec quelques prises de son, 2 à 3 fois par an ; et, une fois par an, utilisation du Smob sur un marché au choix.

Une date est retenue avec formule réduite le samedi 25 mai à Die avec Yves, Marianne, Moïse et Aurélie.

  1. présence sur les réseaux sociaux : automatiser l’édition de newsletter sur facebook, réfléchir à la création d’un compte twitter (si un bénévole se sent de prendre cette mission en charge).

Afin de continuer à personnaliser (avec l’insertion d’un commentaire) les newsletters sur facebook, et devant le constat que plusieurs contributeurs ont déjà ce réflexe, le CA décide à l’unanimité de ne pas les automatiser et demande à informer ceux qui ne le font pas pour les y encourager ( ?). Louis propose de se pencher sur l’automatisation sur Twitter, puisque personne n’a d’énergie à y accorder, ce qui est également accepté à l’unanimité.

 

2ème axe : actions pour augmenter le nombre de contributeurs

Marianne Godez propose de prendre en charge le répondeur petites annonces/coup de gueule. Reste à finaliser la question technique avec le compte Free. Utiliser cette activité pour sensibiliser et former.

D’une part, la CCE a fait une erreur en utilisant un projet d’émission comme outil de communication et s’en excuse auprès de Marianne et aussi des autres membres ; et d’autre part, les avis du CA sur la question de la nécessité d’augmenter le nombre de contributeurs sont très partagés.

La décision concernant l’existence même de cet axe est reportée.

 

3ème axe : Inviter à la radio les personnes et structures avec lesquelles les relations sont délicates ou inexistantes

  1. Louis a devancé cette proposition en invitant C’est tout Die à une réunion dans nos locaux, l’objectif étant de partager les besoins et contraintes des parties en présence pour co-construire un projet.

Dans sa lancée, Louis a recontacté par mail Frank Condette (15 jours après la proposition de réunion) pour avoir des nouvelles, la date de réunion proposée étant le 22 mars. Apparemment peu de commerçants auraient répondu d’après Frank Condette. Il est décidé de maintenir la réunion à l’unanimité ( ?).

  1. Réfléchir à la manière de créer un lien avec la CCD (par exemple petites annonces emploi).

Louis a devancé la réunion du CA en envoyant un mail dans ce sens à Olivier Fortin ( ?). Les missions de la CCD sont diverses (accompagnement à l’emploi, aux porteurs de projets ; identification des locaux vacants…) et un partenariat R-Dwa / CCD pourrait soutenir ces missions sur notre territoire et permettrait à notre radio de s’ancrer davantage dans le tissu local ( ?). Le CA valide à l’unanimité cette proposition et charge Louis de continuer à suivre ce dossier.

  1. Collège/Lycée : un intérêt émane des collégiens/lycéens. Idée de leur faire interviewer les membres de l’équipe des salariés et des contributeurs.

Cette proposition est précisée : dans le cadre d’un travail sur l’orientation auprès des 3èmes, un professeur a demandé à R-Dwa d’accueillir ses élèves pour découvrir le monde radiophonique associatif. Dans l’objectif d’une présentation concrète, la CCE a imaginé de faire faire des interviews de l’équipe par quelques élèves plus sensibilisés, intéressés et motivés. Le CA est d’accord unanimement dans la mesure où la proposition est limitée à l’équipe des salariés, d’autant que les contacts avec l’administration de l’établissement n’ont pas aboutis ( ?).

 

4ème axe : actions en faveur des diverses organisations porteuses de manifestations sur le territoire (festivals, carnavals, fêtes…)

  1. Etant donné le contexte actuel de coupe budgétaire (diminution voire suppression de subventions dédiées à la culture), plusieurs structures (Festival est-ouest, les Espiègleries, Jour de foire à Aurel) ne peuvent plus financer une couverture par R-Dwa de leurs manifestations. Il n’est cependant pas concevable d’assurer une prestation de service sans facturation (d’autant que les structures ci-dessus ont des budgets pour la communication). L’idée est de leur proposer de former en interne un technicien pour que chaque structure puisse emprunter le studio mobile. Cette formation peut être prise en charge par leur organisme de formation.

Un grand débat s’est engagé autour de cette proposition : le CA prend la décision à l’unanimité de gérer avec souplesse le suivi de chaque manifestation. Il s’agit, d’une part, de mettre en place plusieurs formules (quelques prises de son, l’utilisation du Smob, l’animation de la manifestation,…) et de les tarifer (le CA demande à Aurélie et Christophe de s’en occuper) ; d’autre part, d’étudier les demandes de couverture avec et sans budget au cas par cas par le CA, ce qui demande aux structures porteuses de prendre contact bien en amont avec la radio ; et enfin de garder à l’esprit le fait que ces manifestations contribuent à faire vivre notre radio sur notre territoire.

L’idée de formation interne rétribuée est rejetée.

 

  1. Actions d’information les incitant à prendre contact avec notre radio (en utilisant les actions du 1er axe) à faire régulièrement pour que les structures créant de nouvelles manifestations soient informées.

Cette action est déjà mise en place, avec peut-être la nécessité de créer un outil de gestion pour le suivi (pour éviter les répétitions et les réponses parfois contraires) ( ?).

 

  1. Inventer une formule pour fédérer toutes ces structures.

Cette réflexion (par la mise en réseau, la création d’un calendrier…) a déjà été travaillée par d’autres structures telles que l’ESCDD sans succès. C’est une proposition qui demande à mûrir et qui sera remise sur table dans les prochains CA ( ?).

 

5ème axe : actions d’information auprès des 52 communes du Diois et demande de subvention

  1. Envoi de demande de subvention au plus tard en novembre/décembre de chaque année. Oubli !

  2. Suite à l’envoi du rapport d’activités de R-Dwa à toutes les communes du territoire en début d’année avec demande de subvention concernant le projet d’installation d’un émetteur de confort, Bruno se propose de les contacter par téléphone pour identifier les communes sensibilisées à l’outil radiophonique, ce qui permettra d’organiser une action d’information et peut-être d’obtenir des fonds.

Un questionnaire est proposé :

    1. Vous avez reçu le rapport d’activités de votre radio locale associative ainsi qu’une demande de subvention concernant la mise en place d’un émetteur de confort. Quelle est la position de votre conseil municipal ?

Si la réponse est « nous sommes intéressés mais nous ne pouvons pas capter », mettre l’accent sur l’intérêt de l’installation d’un émetteur de confort.

Si la réponse est « nous sommes intéressés mais pas de possibilité de financement pour le moment », continuer le questionnaire.

    1. Connaissez-vous le fonctionnement de votre radio locale ?

Suggérer la possibilité qu’un bénévole vienne présenter R-Dwa lors d’un conseil municipal.

    1. S’il y a intérêt, souhaitez-vous qu’un bénévole de votre radio fasse le relais avec votre commune ?

Auparavant identifier les bénévoles/contributeurs acceptant cette mission.

 

La mairie de Luc a déjà fait savoir que son conseil municipal était favorable à l’attribution d’une subvention en notre faveur.

Le CA valide à l’unanimité cette proposition et décide de communiquer en interne pour dresser une liste de bénévoles/contributeurs prêts à être relais auprès de leur commune ou d’une commune proche et/ou à présenter R-Dwa lors d’un conseil municipal.

 

  1. Etablissement de la liste de matériels à acquérir

Moïse a déjà établi une liste de matériel avec tarifs. Le CA demande à Moïse, Christophe et Baptiste une liste complète et chiffrée afin de modifier le budget prévisionnel pour le prochain CA.

 

  1. Questions diverses

Au fil de ce CA, il apparaît que Louis ne dispose pas pour l’instant d’un outil de gestion suffisant. Peut-être établir un document détaillant poste par poste le prévu et le réalisé ?

 

La séance est levée vers 19h30.

 

En principe, à la fin d’un CR figure la date du prochain CA