Dans l’oreille d’un ours entre copaings

10 06 20 | La Nuit De L'Ours

Allez venez les ami(e)maux !

On va se faire la belle tantôt

coin de paradis, tous proprio

troque ta télé contre un banjo

notre parcelle de terre sera purifié

à l’huile de coude sans se présser

Puis notre bazar sera toujours ouvert

à ceux, à celles qui voudront aider à mettre le couvert

A tout ceux qui ont le cœur en fleur

A qui l’inconnu ne fait pas peur…

 

 

 

*Liste des chansons désordonnées :

-sur le fil Karpatt et Julie Devigne

-pierrot Loic Lantoine

-ma meuileure amie Vald

-la chance La rue Kétanou

-les copains d’abord Georges Brassens

-You are my best friends Queen

-Mon ami mon frère Les Zoufris Maracas

-Thank you for being a friend Andrew Gold

– i’ll be missing you Puff Daddy

-Change de pote les Casseurs Flowters

-Heureusement qu’il y’a la famille ZEP

-We all Naaman

-la lettre Demi portion

-mon frère à Corps de rue

-vieux frangin : dirty old man

-la Carioca Chorale Universitaire de Rouen

-vieux frère : Fauve

-J’ai trouvé des amis : Tryo

-Lulu : Saez

-Frère de la Cote : Feu chatterton

-on rigolera : les Petites bourrettes

-Jojo : Soan

-On ira boire de la bière : Mano Solo

-Ta meilleure amie : Safia Nolin/ pomme

-mi âme : MIAM

-Seine saint denis style : NTM

-Samourai : Shurik’n

-ma bande : les Yeux de la tête

-les copaings : Los Tabascos

-Utopiste Debout : Dooz kawa

-Plein le dos : Kalune

-Why don’t you get a job : Offspring

-Ca m’énerve : Ktgorique

-Palladium : Brigitte

-Je suis ton meilleur ami : Aladin

-2 minute de ménage : Yoshi di originale

 

*Sketch :

La réouverture des bars : Aymeric Lompret

*Fable :

Les deux amis : Jean de la Fontaine

 

 

Grand merci aux copaings  pour leur participation :

-l’Étoile de Mer : pour sa chronique sensible astrologique

-le Koala : pour son flow de folie sur mon Reuf de Nekfeu

-l’ Hérisson :  pour sa mignonnerie météorologique

-l’ Écureuil volant : pour sa technique et ses vannes

-la Pangoline : pour ses coeurs volants

-au Requin Marteau : de nous avoir accueilli dans son Océan, sa fable, sa chronique engagée et son riz ratatouille

et enfin à Djoudjouridou au lapin coquin et au Faucon pour leurs coucous éclairs!