Artivisme et utopies familiales : alternatives à l’épuisement féminin

8 03 22 | 8 Mars 2022

A l’occasion de la semaine du 8 Mars…

Pourquoi la conception et la création de nouveaux êtres humains pèsent encore sur les mères/femmes ? Le format familial que nous pratiquons encore répond-il aux besoins des enfants et adultes concernés ? L’épuisement féminin issu de la maternité est romancé et rendu invisible… pourquoi ? Quelle est notre responsabilité dans cette réalité comme citoyennes? Comment produire des espaces de soins collectifs et d’autosoins qui révolutionnent cette problématique ?

Autant de questions auxquelles la pratique de l’artivisme a tenté de répondre, lors d’un stage tenu au Tas de fumier. Carolina a été organisatrice de ce stage, en binôme de Nyrlin, toutes deux transfuges d’Amérique latine. En effet, l’artivisme vient d’Amérique latine mais milite pour une étendue internationaliste afin de tucher toutes les conditions féminines quelqu’en soit la culture.