À l’école des sourciers : Bruno Monier, géobiologue

8 06 15 | Interview

Nous passons en moyenne 90% de notre temps en lieu clos ou semi-clos et 60% dans notre propre maison. Cela équivaut à 12 années de vie passées essentiellement à l’intérieur de notre maison sur une période de 20 ans. cela peut donc être intéressant de se préoccuper de la qualité environnementale de notre Habitat. C’est ce que nous propose Bruno Monier, géobiologue, avec un stage d’apprentissage des techniques de détections, le 20 juin 2015, à Espenel.

Date : 27.05.15
Lieu : Studio RDWA
Durée : 36’23 »
Réalisation : Janette

Musique : NU GEN de Cauliflower, extrait de l’album What did you Say ?

Les pollutions et perturbations qui peuvent impacter notre état de santé dans notre logement ne sont pas toujours artificielles. L’environnement et plus précisément le lieu même où l’on habite peut cacher de tels phénomènes. La géobiologie, par la technique de détection sensible cherche ainsi à mettre en évidence ces zones de perturbations : les rayonnements telluriques et cosmiques. Ces rayonnements sont produits par des sources, des veines d’eau souterraines, des failles géologiques ou encore par des « réseaux telluriques », rayonnements issus des métaux en fusion dans le noyau liquide de notre planète.             
       La géobiologie a une histoire ancienne derrière elle, car de tout temps les hommes ont porté attention au lieu de construction. Elle renoue aujourd’hui avec cette histoire et tâche d’intégrer ces connaissances à la construction écologique moderne.

Le site de Bruno Monier là http://www.ma-maisonsaine.com/accueil_481.htm