Bernard Pivot, Souvenirs d’un gratteur de têtes

22 01 16 | Interview

« Pendant vingt-huit ans, chaque vendredi soir, comme le forain de mon adolescence, gratteur de têtes dans le train fantôme, j’ai gratté la tête de millions de téléspectateurs. Pour activer leur sang, stimuler leurs neurones. Pour leur donner envie de lire. En même temps, en direct, j’excitais la matière grise des écrivains afin qu’ils nous livrent le meilleur de leur intelligence et de leur sensibilité. »

Après presque trois décennies à la télévision, Bernard Pivot, désormais écrivain, joue également un « One man show ». Souvenirs d’un gratteur de têtes. Le 12 janvier 2016, il était à Die.
C’est à cette occasion que Yves et moi nous sommes rendus au Théâtre de Die, afin de rencontrer le monument et d’assister à la représentation.
Un court moment, ponctué d’extraits du spectacle.

Date : 12.01.16
Lieu : TDD
Durée :22’43 »
Entretien : Yves et Becky (avec la présence de Catherine Desbordes)
Réalisation : Becky
Programmation musicale : Rachmaninov – Concerto pour piano No.1 Op.1 Générique de l’émission « Apostrophe ».