Le sacre du printemps par Daniell Alnuma

12 05 16 | Interview

Danseuse de renommée internationale et installée dans le Diois, Daniell Alnuma s’est investie dans sa vision choégraphique du Sacre du printemps, œuvre d’Igor Stravinski. Elle a emmener avec elle treize danseuses professionnelles ou non, de tous âges dans ce ballet. Stravinski écrivit « J’entrevis dans mon imagination le spectacle d’un grand rite sacral païen : les vieux sages, assis en cercle, et observant la danse à la mort d’une jeune fille, qu’ils sacrifient pour leur rendre propice le dieu du printemps ». Daniell explique le thème de ce Sacre du printemps  » Les femmes du désert étaient censées s’isoler entre elles lors de leurs menstruations dans une tente dédiée à ce moment. La pièce met en scène les rituels qui s’y pratiquaient, teintés de rouge : les femmes sont face à elles-mêmes mais aussi face à d’autres femmes ; ce face-à-face provoque toute une variété d’émotions et de conflits interrelationels. Ces femmes sont confrontées à la jalousie et à la violence, aux secrets et aux chuchotements, à la folie et aux superstitions. Se détache la figure d’une déesse qui est l’objet de cérémonies célébrant la féminité…  » Emma Pappalardo la plus jeune danseuse de la Cie Corps et Âmes et du haut de ses quinze printemps interprète le rôle de la jeune fille sacrifiée, une histoire magique pour elle qui, allie scolarité et sa passion pour la danse. Ce spectacle sera présenté les vendredi 13 et samedi 14 mai à 20h30 au Théâtre de Die.

Lien internet : http://daniell-alnuma.format.com/

Renseignements Réservations :
04 26 58 80 35
billetterie@est-ouest.com

Date : 11.05.16
Lieu : Théâtre de Die
Durée : 32’05 »
Réalisation : Yves