MetaDrums : des percussions made in Diois

21 03 16 | Interview

Bruno Bourgeois, un habitant de Die a deux métiers Passion : Construire des cabanes et fabriquer des percussions fascinantes.  Comme le Hang dont il se rapproche un peu, le Metadrum est un volume lenticulaire creux composé de deux coupelles métalliques embouties et soudées issues de bouteilles de gaz de récupération. Sa conception permet de produire un certain nombre de notes avec une sonorité remarquable comme le montrent certaines des magistrales improvisations qui parsèment l’interview.

Bruno fera d’ailleurs son premier concert au Café Andarta le 26 mars à 20h30.

Date : 02.03.16
Lieu : Studio RDWA
Durée : 43’44 »
Réalisation : Louis XXI

Dans la partie supérieure, un certain nombre de lames (de 8 à 12) de différentes tailles sont découpées produisant autant de notes parcourant la  gamme à une hauteur variant selon l’inspiration et les choix de Bruno. Chacune de ces notes fondamentales a des harmoniques accessibles de différentes façons ; on pourra par exemple étouffer la fondamentale avec un doigt et faire résonner les harmoniques en frappant sur les côtés de la note. La partie inférieure de l’instrument,  est essentiellement constitué d’une surface lisse avec un creux arrondi en son centre. Cette cavité vide permet l’apparition d’une résonance qui permet à l’instrument  de faire sonner ses différentes harmoniques.
Le joueur de Meta Drum pose généralement l’instrument sur ses genoux pour jouer. Il fait ensuite résonner le Meta Drum  en tapant dessus avec la main et les doigts. L’instrument peut se jouer à deux mains et permet alors d’atteindre plusieurs notes.

Après des expérimentations diverses, Bruno se lance dans la commercialisation de ses Metadrums. vous pouvez le joindre en lui téléphonant au 06 33 21 65 65   ou en lui envoyant un mail à entreprisecocon@yahoo.com