Mireille Verdet et Marc Isoard présentent : La Chaîne Humaine contre le Nucléaire

23 02 12 | Interview

Le 11 Mars 2011, se produisait l’accident nucléaire de Fukushima sur la côte pacifique du Japon à la suite d’un séïsme et d’un tsunami.
C’était il y a 1 an.
Le dimanche 11 Mars 2012, le réseau « Sortir du Nucléaire » invite la population à se mobiliser en créant une chaïne humaine entre Lyon et Avignon afin de demander la sortie du nucléaire.

Après la catastrophe de Tchernobyl en 1986, Fukushima vient nous rappeler l’incertitude qui plane sur les questions relatives à la sécurité nucléaire en France. Un an après les choses ont-elles changé ? Quelles sont les alternatives possibles à l’énergie atomique ? Y a-t-il une réelle volonté des pouvoirs publics à changer les choses ? Sujet tabou, on peut se demander si la loi du silence ne prend-elle pas le pas sur la vérité…

J’ai reçu Mireille Verdet et Marc Isoard, membre du réseau « Sortir du Nucléaire », venus présenter le projet de la chaîne humaine. Ce fut aussi l’occasion de faire un point sur la situation du nucléaire en France, championne du monde du nombre de réacteurs atomiques par rapport au nombre d’habitants.

Pour plus d’informations sur la chaîne humaine, rendez-vous sur le site la Chaîne Humaine ou sur Sortir du Nucléaire.

Date : 22.02.2012
Lieu : Studio R-Dwa
Réalisation : Pierre Lelièvre
Programmation musicale: « J’veux du nucléaire » de Damien Saez.
Durée : 27:47