Plaidoyer pour Biovallée®

16 12 14 | Interview

Il y a 5 ans, en juillet 2009, le 7e Grand projet Rhône-Alpes (GPRA) Biovallée était lancé par les intercommunalités de la vallée de la Drôme. L’enveloppe de 10 millions d’euros alloués par la Région jusqu’à décembre 2014, renforcés par les aides de l’Etat, de l’Europe et du Conseil général de la Drôme ont permis de soutenir 191 dossiers d’un coût total de 29,3 millions d’euros pour faire progresser collectivités, associations, entreprises et habitants de la vallée dans leurs pratiques du développement durable.

Date : 10.12.14
Lieu : Studio RDWA
Durée : 48’23 »
Réalisation : Louis XXI
Ambiance musicale : Never turn your Back on Mother Earth par Sparks, de l’album « Propaganda » 1974

On peut dire que le dispositif Biovallée a atteint les objectifs fixés par la région, c’est à dire mettre en place des politiques publiques innovantes et reproductibles sur d’autres territoires, faire de la vallée de la Drôme une référence nationale en matière de développement durable et contribuer au rayonnement de Rhône-Alpes.
Ainsi que ce soit en France ou en Europe, des réalisations Biovallée sont reprises ou inspirent des projets équivalents.
Par contre sur le terrain, tout n’est pas encore visible par tous et le projet reste souvent mal perçu par les habitants voire certains élus.

Bref, en cinq ans beaucoup a été fait mais les actions engagées doivent être prolongées pour porter leur fruit. Dans le secteur de l’énergie la CCCPS et la CCVD se sont engagés pour les années 2014-2020 de devenir un territoire à énergie positive, ce qui aura un fort pouvoir d’entraînement en termes économiques. Mais la communauté de communes du diois n’a pas souhaité poursuivre dans la dynamique.
C’est pourquoi, trois adhérents Diois de l’association Biovallée® (qui en compte une 85 à ce jour dont trentaine dans le Diois) ont tenu à réaliser une émission pédagogique pour expliquer ce qu’apporte le fait de participer au dispositif Biovallée à la vallée de la Drôme en général et au Diois en particulier Dernière précision

Trois invités pour parler de ce dossier sensible et fondamental pour l’avenir de la vallée.

Tijlbert Vink, gérant de l’ entreprise Herbier du Diois à Châtillon-en-Diois, nous parlera de l’importance du dispositif comme vision et cadre pour l’avenir de la vallée de la Drôme
Claude Veyret journaliste et membre de l’association écologie au quotidien situera la genèse de Biovallée dans le contexte de l’époque
Jean Claude Mengoni des Éco hebergeurs Biovallée et gérant du gite La Lune en Bouche nous parlera plus spécifiquement des avantages que la Biovallée pourrait tirer du tourisme vert.
Par ailleurs, bien qu’intervieweur, mais doublement impliqué dans le dispositif car adhérent de l’association Biovallée® et parce que RDWA a été directement bénéficiaire du dispositif et acteur de la biovallée en réalisant 149 émissions Biotop passionnantes conjointement avec Radio St Ferreol pour le compte du dispositif, je quitterais ma neutralité de journaliste pour endosser celui de promoteur convaincu de Biovallée.