Projection-débat « Mouton 2.0 – La puce à l’oreille » au Pestel

30 01 13 | Interview

Juliette Fournier de l’atelier Pmo (Pièces et main d’oeuvre) parle  des tenants et aboutissants induits par la projection débat qui aura lieu Le 1er février 2013 de 18h00 à 22h00 au cinéma Le Pestel autour du film « Mouton 2.0 – La puce à l’oreille »
 
Une projection suivie d’un débat

Les puces RFID équipent déjà nos papiers d’identité, nos cartes de transport, les livres des bibliothèques, les produits en vente dans les magasins, bientôt nos compteurs électriques. Quelle liberté, quelle dignité, quelle autonomie nous resteront quand tout dans notre vie sera pucé ?

Un documentaire d’Antoine Costa et Florian Pourchi (77’) (www.mouton-lefilm.fr )
Depuis peu une nouvelle obligation oblige les éleveurs ovins à puçer électroniquement leurs bêtes. Ils doivent désormais mettre une puce RFID, véritable petit mouchard électronique, pour identifier leurs animaux à la place de l’habituel boucle d’oreille ou du tatouage. Derrière la puce RFID, ses ordinateurs et ses machines il y a tout un monde qui se meurt, celui de la paysannerie.
Dans le monde machine, l’animal n’est plus qu’une usine à viande et l’éleveur un simple exécutant au service de l’industrie. Pourtant certains d’entre eux s’opposent à tout cela.
Les RFID sont le point de départ du projet de ce film documentaire. Le puçage se généralise autour de nous, les informations se recoupent, la carte d’identité biométrique s’impose. Avec la directive européenne concernant le puçage obligatoire des cheptels ovins et caprins, nous assistons à la première obligation d’envergure de puçage du vivant. Une expérimentation grandeur nature dont les industriels se flattent.

pour plus d’infos sur les réflexions et autres débats suscités par Pièces et main d’oeuvre suivez ce lien Içi