Un premier bilan de l’association de sauvegarde des cimetieres familiaux de la Drôme : AG le 11 mars !

6 03 13 | Interview

Jean-Claude Rouchouse, président de l’association de sauvegarde des cimetières familiaux de la  Drôme  est venu faire un premier bilan de l’activité de cette association créée l’année dernière. En effet, les cimetières familiaux qui sont très présents dans la Drôme et encore plus dans le  Diois sont un précieux vestige des tumultes de l’histoire dans notre région.. Après la révocation de l’édit de Nantes en 1685, les protestants se virent refuser, entre autre, d’être enterrés dans les cimetières communaux.  Les Protestants qui n’abjurèrent pas leur foi, ou qui ne partirent pas à l’étranger se virent donc dans l’obligation de se faire inhumer en catimini dans des coins reculés de la campagne jusqu’à la révolution française. C’est  pourquoi, l’association de sauvegarde des cimetières familiaux de la  Drôme s’est donné comme mission de les recenser d’abord puis éventuellement de les sauver des outrages du temps.

Si vous êtes intéressés par ce sujet, n’hésitez pas à venir assister à l’assemblée générale de l’association qui aura lieu le 11 mars, salle Joseph Reynaud à 20 heures.

Date : 28/02/2013
Durée : 20′ 43 « 
Lieu : studio Rdwa
Réalisation : Louis