8 : le FabLab de la Drôme

18 01 15 | Die@mbulation (reportage)

Une ballade à Crest jusque dans la toute sombre et étroite rue Courre Commère à la découverte du 8 !!

Le 8, c’est le FabLab de la Drôme. Et un FabLab, de l’anglais « Fabrication Laboratory » c’est un espace de création, d’expérimentation et de développement de projet à l’aide de tout un tas de machines à commandes numériques.
Art, design, micro-électronique sont des exemples d’applications réalisables dans un FabLab.
Imprimante 3D, Découpe Laser, Plotter, Scanner 3D, Défonceuse Shopbot, voilà ce que vous trouverez dans un FabLab.

Au 8 pour vous accueillir et vous former, c’est Nicolas Nolibos le fabmanager et Carole Thourigny à la direction.

Le 8 est ouvert au public chaque mercredi de 14H00 à 18H00 et chaque samedi de 10H00 à 18H00.
Et aussi toute la semaine sur rendez-vous pour tout les projets personnalisés…
Un téléphone : 04.75.55.14.78.
Un site Internet pour tout savoir : http://www.8fablab.fr/
Une page FB pour être fan : https://www.facebook.com/8fablab

Date : 22.12.14
Lieu : Place de la République à Die
Durée : 1H41’30 »
Réalisation : Saru
Programmation musicale : « A Long Time » de Moby ; « Das Model In Dub (Kraftwerk Recut) » de Gary Clunk ; « Musique d’Ordinateur » de Philippe Katerine.
                                                                        –

Pour la petite histoire :

J’ai le désir d’une pièce (non, deux !) de remplacement et de renfort sur un dispositif de chasse d’eau.
Le bouton de pression activant l’écoulement de l’eau ne tenant plus dans le système de balancier cassé du couvercle.
Impossible de réparer, impossible même de racheter le couvercle, s’offre à moi deux possibilités :
– Acheter un nouveau chiotte, entier, pour un prix moyen de 45€ qualité médiocre (le mien était plus cher !). Ne pas oublier de démonter l’ancien et de le jeter soigneusement dans la déchetterie la plus proche sans plus d’avenir pour lui alors qu’il est presque neuf, que sa chasse d’eau fonctionne très bien, qu’il est confortable, qu’il est d’un blanc immaculé, qu’il m’a accompagné de longues heures, etc… Et tout ça multiplié par deux, puisque mon second chiotte, de même marque, a cédé quelques jours plus tard ! (Obsolescence programmée ?)
– Me rendre au 8 pour soumettre mon problème à Nico et lui prendre 15 minutes de son temps, consommer 2 mètres d’amidons de maïs d’un magnifique orange et aussi un peu de colle, tout ça pour une somme indécente avec la satisfaction de ne pas avoir contribué au gros gâchis de nos sociétés de consommation.

Bon, c’est vrai que normalement j’aurais du apprendre à le faire seul… Ce sera pour la prochaine fois, j’aurais plus l’excuse du micro !
Voici pour vous le reportage photo de ma journée au 8.