Une lutte à Pertuis Épisode 2 : De l’eau dans les patates et de nouveaux jardins

18 07 21 | Die@mbulation (reportage)

.PLUS DE PATATES MOINS DE BETON.

 

Pertuis, Alpes de Haute-Provence, 26 juin 2021,

Tout près de la Durance, la ville de Pertuis possède déjà sa zone commerciale. Zone que les autorités publiques et quelques groupes privés cherchent à étendre.  Des terres agricoles, fertiles, parsemées ça et là entre les entrepôts et cernées par un réseaux de canaux impressionnant, sont menacées à leur tour d’artificialisation. 86 Hectares. Sous le Béton, pour Iter, ou encore Monsieur Pellenc, pour l’Argent, pour étendre l’espace consacré au Commerce. 86 Hectares de Biodiversité en moins, de Terres pour nous nourrir, de Sols Vivants pour pallier aux crues et aux fortes pluies. 86 Hectares que les agriculteur.ices cherchant à s’installer ne pourront pas investir. 86 Hectares cultivés que certain.e.s devront quitter.

Suite à l’appel des « Soulèvements de la Terre » lancé depuis la ZAD de Notre-Dame des Landes et ailleurs, des collectifs.collectives, associations, et individus se sont emparé.e.s de la question pertuisienne. Une rencontre a été organisé le samedi 26 juin pour parler de la suite, arroser ensemble le champs de patate plantée le 25 avril, et aller visiter une nouvelle parcelle destinée à un potager solidaire.

Voici une petite rétrospection radiophonique de cette mobilisation.

UNE LUTTE A PERTUIS – EPISODE 2

Bonne écoute.

 

(pour celles.eux qui souhaitent s’investir n’hésitez pas à contacter le collectif Soulèvements de la terre Pertuis, ou l’association Terres Vives Pertuis https://terresvivespertuis.wordpress.com/2020/07/04/actualites/)

Prochain événement à venir – 1 er Août. Restez à l’écoute.

 

MUSIQUE : Instrum- « Bionic » – Laylow type beat 2021 – Bro Connexion et Evi Beats

 
 
 
 
 
Crédit photo : Théo Bedard