Fête de la Transhumance, ballade microphonique du 18 juin 2016

3 07 16 | Fête de La Transhumance de Die au Vercors 2016

Ces enregistrements ont été captés lors de la Fête de la Transhumance 2016. Cette année l’événement était sous l’ombre du loup, qui sévit en étendant son territoire, ainsi, les micros de RDWA ont pris les paroles d’acteurs locaux de la filière ovine qui se sont exprimés entre colère et réflexion autour de la problématique du loup.

Lors de la fête de la Transhumance, Patrice Marie s’est exprimé au sujet du loup qui sévit sur les élevages ovins. Il est membre de l’Association des bergers des Alpes du Sud ainsi que les Bergers des Alpes du Nord. Il est poète et conteur. Une certitude à ses yeux, le loup n’a pas sa place sur le territoire. Les réintroductions de loups depuis 1992, en France sous l’égide d’associations pour les causes animales ont été une grave erreur selon lui et ce contre un pastoralisme ancestral. Entre désarroi, incompréhension des actions, parfois contradictoires des pouvoirs publics et colère, Patrice Marie pressent des actions politiques à venir pour dénoncer ce qui lui semble être, une immense duperie. Un sujet épineux loin d’être résolu…

Date : 18.06.16
Lieu : Place du Mazel
Durée : 36’07 »
Réalisation : Yves

Nathalie Groulard travaille à  la Fédération départementale ovine de la Drôme. La production d’agneau est en constante progression, sa production laitière augmente et ce dans un cadre bio. Cette embellie promet à une meilleure rétribution des investissements générés par les professions de la filière ovine de la Drôme. Un bémol, celle de la prédation qui cause des ravages physiques et moraux parmi les éleveurs et particulièrement les bergers. Se sentant pris dans une inertie des pouvoirs publics face au loup, les bergers se questionnent quant à l’avenir du pastoralisme et pressentent même peut-être la disparition d’une pratique ancestrale dans le Diois face à ce qui leur semble être le lobby de la protection du loup, plus puissant en communication.

Date : 18.06.16
Lieu : Place du Mazel
Durée : 27’28 »
Réalisation : Yves

Marie Lafargue représente le Syndicat de la Clairette et des vins de Die et du Diois, il est basé à Vercheny. Partenaire de la Transhumance, Marie s’occupe de la communication, de la gestion, de l’écotourisme et de la promotion de la Clairette car il est pour elle un produit phare du territoire. L’Appellation de la Clairette est née en 1942 et depuis quelques années, se dirige vers une production dite bio qui représente un quart de la production d’aujourd’hui.

Date : 18.06.16
Lieu : Studio RDWA
Durée : 17’43 »
Réalisation : Yves